Trouvez la formation adaptée à votre profil

Master droit de l’environnement
et urbanisme à l’École Supérieure de l’Immobilier

Investir dans le secteur de l’urbanisme ou de l’immobilier nécessite la maîtrise des contraintes juridiques afférentes. Les services d’un expert en la matière sont ainsi, et de plus en plus, sollicités par des entreprises ou par des particuliers. L’École Supérieure de l’Immobilier (ESI) a vu juste en ouvrant des classes de master droit de l’environnement et urbanisme pour mieux répondre aux besoins du marché. Le présent article dévoile les objectifs d’une telle formation, ses débouchés et les conditions d’accès, de même que ce qui caractérise l’offre de l’ESI.

Les objectifs de la formation

Ce programme vise à doter les étudiants des ressources intellectuelles nécessaires à toute personne qui souhaite intervenir dans l’urbanisme ou l’immobilier. Et pour compléter le programme exécuté par l’Université de Perpignan, le module de l’ESI permet de profiter d’une approche BtoB et de l’enseignement des outils managériaux réservés aux futurs cadres des métiers de l’immobilier.
Les bénéficiaires de cette formation seront par ailleurs aptes à conduire les dossiers de contentieux de l’urbanisme et de l’immobilier et à piloter les dossiers d’aménagement urbanistiques.

Les conditions d’accès et les débouchés de la formation

Le master droit de l’environnement et urbanisme s’ouvre à deux catégories de personnes. La première catégorie est celle des étudiants et la deuxième, celle des professionnels désireux d’améliorer leurs compétences.
Pour ce qui concerne les étudiants, ceux qui souhaitent s’inscrire en master 1 doivent détenir un bac+3 dans l’un des domaines ci-après : droit, immobilier, MSG, gestion technique du patrimoine immobilier, urbanisme, sciences économiques, sciences politiques. Un bac+4 dans les mêmes filières est exigé pour ceux qui désirent poursuivre le master 2.
Quant aux professionnels qui veulent renforcer leurs compétences ou acquérir un niveau indispensable à l’évolution de leur carrière, exercer des fonctions juridiques ou techniques dans l’immobilier est une condition suffisante.
En ce qui concerne les débouchés, on en dénombre une multitude. En voici quelques-uns.

Administrateur de biens

Il lui revient de gérer les biens immobiliers locatifs. Il assume également les fonctions de syndic de copropriété. En tant qu’expert du droit immobilier, il conseille les propriétaires sur les questions relatives à leurs biens, à leurs droits et à leurs devoirs.

Agent immobilier

Il sert d’intermédiaire entre le propriétaire et de potentiels acheteurs ou locataires. L’agent immobilier se charge alors de rechercher des acquéreurs au profit de l’agence pour laquelle il travaille.

Gestionnaire immobilier ou locatif

Sa principale mission est de gérer les contrats de location en lieu et place des propriétaires. Ce qui inclut la recherche d’un locataire, le suivi du paiement des loyers et les contrôles périodiques de l’état de l’immeuble.

Contenu du programme exécuté par l’ESI

La formation s’articule autour de modules qui permettent d’avoir aussi bien des connaissances d’ordre général que des spécificités propres à chaque filière. Ainsi, les programmes de formations sont adaptés pour couvrir un vaste champ notionnel. Au nombre des cours dispensés, on peut citer le droit général de l’urbanisme, le droit et la gestion des risques, le droit des sociétés immobilières, mais aussi le droit et la gestion des ressources humaines de la copropriété.
En outre, l’ESI propose un module spécial qui favorise une meilleure efficacité. Sont contenus dans ce module les cours tels que la problématique du bâti, le marketing appliqué à l’immobilier et les enjeux énergétiques de l’immobilier.
Les cours nécessitent une masse horaire de 524 heures au total, dont 126 heures de modules ESI.

Spécificité de la formation délivrée par l’ESI

L’offre de formation de l’ESI se singularise par des techniques innovantes et des modules répondant aux besoins sur le marché de l’emploi. Ainsi, la gestion d’équipe et performance, et l’organisation et gestion de projets s’ajoutent, entre autres, au programme exécuté. Ce qui donne l’avantage d’être immédiatement opérationnel et efficace à la fin de la formation. Les programmes restent accessibles à distance et conviennent pour des cursus en alternance.
Par ailleurs, l’ESI est constituée d’une équipe de professionnels de l’immobilier, un parterre de 200 formateurs dévoués aux affaires immobilières. De plus, les partenariats de l’ESI avec des universités — et pas des moindres — constituent un atout majeur. Alliée historique de la FNAIM, l’ESI capitalise plus de 15 ans d’expérience dans la formation aux métiers de l’immobilier.

Bonne rentrée !

Pour la formation diplômante :
La rentrée se fera en présentiel, selon les règles sanitaires en vigueur avec masque obligatoire.
Consultez le calendrier de la rentrée dans la rubrique Actualités du site de l’ESI.

Pour la formation continue :
Les formations en présentiel reprennent dès maintenant et sont assurées dans nos centres de formation, dans les meilleures conditions pour garantir la sécurité de nos stagiaires avec le port du masque obligatoire.
L’offre de formation en digital learning s’étoffe pour cette rentrée 2020 avec des stages d’intégration en ligne.
Les inscriptions sont ouvertes !
Toutes nos formations sont éligibles au renouvellement des cartes professionnelles.