Trouvez la formation adaptée à votre profil

Formation continue au profit
des agents et des courtiers immobiliers

En France, il est fait obligation de suivre une formation continue aux professionnels de l’immobilier : administrateurs de biens, agents et courtiers immobiliers, etc. À quoi sert spécifiquement la formation continue des agents et des courtiers immobiliers ? Quelle est l’offre de formation continue à l’École Supérieure de l’Immobilier (ESI) ? Voici des éléments de réponses dans cet article.

Objectifs de la formation continue

En France, c’est le décret n° 2016-173 du 18 février 2016, publié au JO du 21 février 2016 qui impose aux professionnels de l’immobilier et à leurs collaborateurs la nécessité de continuer à se faire former. Le renouvellement des cartes professionnelles est en conséquence subordonné au respect de cette obligation. L’objectif global de cette directive réside dans la mise à jour et dans le perfectionnement des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice de la profession.
L’agent immobilier par exemple peut entamer une carrière sur la base d’un BTS professions immobilières au minimum. Mais après l’obtention du diplôme, l’exercice de sa profession nécessitera une réactualisation perpétuelle de ses connaissances. Son rôle étant d’être l’intermédiaire entre le vendeur et l’acquéreur, le propriétaire et le locataire, il lui faut une parfaite maîtrise en temps réel de la législation qui encadre le secteur immobilier. La formation continue d’agent et de courtier immobilier permet de satisfaire à cette exigence.
Le courtier immobilier aussi a besoin de cette formation. Tout comme l’agent immobilier, il est un intermédiaire dans une transaction immobilière, mais uniquement au service du particulier (acheteur ou locataire) pour trouver le bien immobilier qui correspond à son besoin. Dans cette tâche, il est amené à conseiller le client sur les aspects juridiques et financiers de la transaction. Il va sans dire que ses connaissances doivent être constamment mises à jour.
La formation continue poursuit en conséquence un but précis et ponctuel. Elle ne dure alors pas aussi longtemps qu’une formation diplômante telle la licence pro métiers de l’immobilier par exemple. C’est 14 heures par an soit 42 heures au cours de 3 années consécutives d’exercice.
Son contenu est en lien direct avec l’activité professionnelle exercée. Dans le cas de l’agent et du courtier immobilier, le programme a trait aux domaines juridique, économique et commercial, à la déontologie et aux techniques relatives à la construction, à l’habitation, à l’urbanisme et à la transition énergétique.
Toutefois, l’objectif étant principalement la mise à jour des connaissances, la participation par les professionnels de l’immobilier à certaines activités constitue une exécution de l’obligation de formation continue. Les activités validées à ce titre sont entre autres les colloques dans la limite de 2 heures par an et sous certaines conditions, l’enseignement dans la limite de 3 h par an, etc.

L’offre de formation continue à l’École Supérieure de l’immobilier

L’École Supérieure de l’Immobilier représente un établissement spécialisé dans l’immobilier. Elle a été créée en 2004 par la FNAIM, première organisation professionnelle de l’immobilier au niveau européen et acteur de référence en ce qui concerne la formation continue dans l’immobilier. L’école propose par conséquent l’offre de formation la plus complète.
On distingue des formations diplômantes (BTS, licence, master), professionnelles comme la formation professionnelle en promotion immobilière, des formations à distances, des formations en alternance sur la base d’un contrat de professionnalisation. Toutes formes de solutions adaptées au besoin du marché de l’immobilier.
Concernant la formation continue, l’ESI propose des dispositifs qui permettent à tous les professionnels de l’immobilier de s’inscrire en ligne aux formations, d’obtenir une attestation de formation valable pour le décompte d’heures de formation nécessaires au renouvellement de la carte professionnelle, de bénéficier d’une offre d’enseignement en multimodal (présentiel, à distance).
Ce dispositif comprend l’inter-entreprises, le webinaire (visio-conférence), l’intra-entreprise, l’e-learning (formation en ligne) le blended-learning, les journées thématiques, les séminaires pour dirigeants. Les objectifs sont entre autres de faciliter la participation d’un nombre important de professionnels, de rendre souple le processus d’apprentissage, de réduire les coûts de formation, etc.
Chaque composante du dispositif est exploitée au mieux. En inter-entreprises par exemple, grâce au travail de chaque chambre syndicale (secrétaires, délégués, présidents), près de 1500 journées de formation par an sur 50 centres répartis sur l’ensemble du territoire sont organisées.
Il est à préciser que les formations en intra-entreprise sont exécutées à la demande. Il s’agit de modules réalisés sur-mesure et sur devis pour l’ensemble du territoire.

Bonne rentrée !

Pour la formation diplômante :
La rentrée se fera en présentiel, selon les règles sanitaires en vigueur avec masque obligatoire.
Consultez le calendrier de la rentrée dans la rubrique Actualités du site de l’ESI.

Pour la formation continue :
Les formations en présentiel reprennent dès maintenant et sont assurées dans nos centres de formation, dans les meilleures conditions pour garantir la sécurité de nos stagiaires avec le port du masque obligatoire.
L’offre de formation en digital learning s’étoffe pour cette rentrée 2020 avec des stages d’intégration en ligne.
Les inscriptions sont ouvertes !
Toutes nos formations sont éligibles au renouvellement des cartes professionnelles.